(in French) ELLES FONT L'ART - Femmes et identités culturelles

(Roundtable in French)

C'est le titre du Mooc créé par le Centre Pompidou pour mettre à l'honneur les femmes dans l'histoire de l'art moderne et contemporain. À cette occasion, l'Alliance Française Bahrain s'est associée à un panel de femmes artistes et spécialistes du monde de l'art. Nous avons ainsi voulu saisir cette opportunité pour mettre en avant des femmes artistes du Golfe et explorer avec elles, leurs propres réalités et les structures qui conditionnent leur identité de femme artiste.

Cette table ronde permettra une autre lecture de l'histoire de l'art à travers leur parcours, leur art et leur place dans la société.

📍Zoom
🗓 dimanche 28 février
⏰ 17H (heure Bahrain)

 

  • Intervenantes - Professionnelles de l'art

 

WADHA AL AQEEDI

Wadha Al-Aqeedi est la co-fondatrice de Mathqaf, une curatrice et une historienne de l’art, vit et travaille entre Paris et Doha. Elle a travaillé quatre ans au Mathaf : Arab Museum of Modern Art à Doha, comme Assistant Curator et organise depuis des projets et expositions pour des collectivités locales et internationales. Al-Aqeedi a été formé en muséologie au University College London et en histoire à Paris IV. Elle est actuellement doctorante à Paris 1 Panthéon-Sorbonne, sa recherche s’appuie sur l’histoire de la performance et ses pratiques contemporaines dans le monde arabe depuis les années 1980.

THÉRÈSE ST-GELAIS

Thérèse St-Gelais est professeure titulaire au département d’histoire de l’art et directrice de l’Institut de recherches et d’études féministes à l’Université du Québec à Montréal (UQAM). Elle enseigne l’histoire de l’art contemporain, l’apport des femmes aux arts visuels et à l’histoire de l’art et aux cycles supérieurs en études féministes.

OCÉANE SAILLY

Océane Sailly est doctorante en sociologie à la Sorbonne Nouvelle et fondatrice de HUNNA / هُنَّ, une galerie d’art et plateforme digitale visant à promouvoir les artistes femmes émergentes de la péninsule arabique et à contribuer au développement de discours critiques et intersectionnels. Ses recherches doctorales portent sur l’histoire et les pratiques de la diplomatie culturelle française dans les pays du Golfe et ont bénéficié du soutien du Centre Français de Recherche de la Péninsule Arabique (CEFREPA). Océane Sailly fait également partie d’un groupe de recherche franco-britannique sur les inégalités dans le domaine des arts visuels.

 

  • Intervenantes - Artistes

 

ALYMAMAH RASHED

Alymamah Rashed est une artiste visuelle koweïtienne qui travaille sur le discours de son propre corps en tant que cyborg musulman, fluctuant entre l'est et l'ouest. Alymamah a obtenu un MFA en beaux-arts à la Parsons School of Design en 2019 et un BFA en beaux-arts à la School of Visual Arts en 2016. Elle a participé à diverses expositions à New York, notamment au Czech Center, à Parsol Projects et à la New School, ainsi qu'à une exposition personnelle virtuelle à la galerie Bawa. Elle est lauréate de la bourse de maîtrise et du programme de bourse au mérite du ministère de l'enseignement supérieur du Koweït. Elle a également été boursière du Professional Development Initiative Program. Les travaux d'Alymamah ont été publiés dans Harper's Bazaar Arabia, Vogue Arabia, The Visionary Project et dans 7 Days : Expanded Edition par AC Books.

ALIA ZAAL

Alia Zaal Lootah est une artiste plasticienne et commissaire d’exposition émirienne.
Anciennement conservatrice adjointe pour l'art contemporain et moderne au Louvre Abou Dhabi, Alia a entrepris un doctorat à la Sorbonne Paris VI (UPMC). Ses recherches portent sur l'histoire et le développement des arts visuels dans les Emirats arabes unis, les effets de la mondialisation et la quatrième révolution sur la production, la terminologie et l'identité visuelle des arts visuels aux EAU et ailleurs dans le monde. Elle a également travaillé comme commissaire d’exposition pour l'exposition inaugurale de la réouverture de la Fondation culturelle à Abou Dhabi en 2019 et pour le projet d'art contemporain « Co-Lab », dans le cadre du Programme culturel franco-émirien.
Les œuvres d'Alia ont été présentées dans des expositions à travers le monde, des Émirats arabes unis au Bangladesh, Allemagne, Espagne, Venise, New York, Bethléem et au-delà et font partie de prestigieuses collections. En 2020, Alia a également collaboré avec Louis Vuitton.